La riposte contre les cas importĂ©s s’est trĂšs vite organisĂ©e quand ceux-ci ont commencĂ© Ă  se faire compter par dizaine ces derniers jours. Le MinistĂšre du Tourisme et des Transports AĂ©riens et le MinistĂšre de la SantĂ© et de l’Action Sociale et le MinistĂšre de l’IntĂ©rieur, de nouvelles dispositions ont Ă©tĂ© prises pour corser le contrĂŽle aux frontiĂšres. Selon L’Observateur, elles vont entrer en vigueur dĂšs le 1er Novembre prochain. Une date minimale qui va permettre aux compagnies aĂ©riennes de se conformer Ă  la rĂšgle.

La recrudescence des cas importĂ©s Ă  l’AIBD est pris trĂšs au sĂ©rieux par les autoritĂ©s sanitaires qui veulent y mettre fin.

« Nous avons fait de bons rĂ©sultats. Je peux mĂȘme dire que nous sommes en train d’atterrir. Mais il faut reconnaĂźtre qu’il y a des zones de turbulence. Nous nous sommes rendu compte qu’il y a des poches d’inefficiences. Notre taux de positivitĂ© est actuellement supĂ©rieur ou Ă©gal Ă  2% de maniĂšre successive pendant un certain temps. Mais il y ‘a un phĂ©nomĂšne qui Ă©tait traitĂ© au dĂ©but de la pandĂ©mie qui revient : c’est le Cas ImportĂ© », a dit Abdoulaye Diouf Sarr.

Selon le ministre de la santĂ© et de l’action sociale, les cas importĂ©s constituent un risque de propagation du virus au sein de la communautĂ©.

« Le cas importĂ© est porteur de risques. S’il n’est pas traitĂ©, il peut ĂȘtre source de propagation de la pandĂ©mie au niveau de la communautĂ©. Cette poche d’inefficience est liĂ©e Ă  l’environnement international. Le SĂ©nĂ©gal n’est pas un pays isolĂ©. Il joue dans le concert international. Mais on doit tout faire pour tendre le risque vers ZĂ©ro », a-t-il annoncĂ©.

Ainsi le MSAS prĂŽne pour le zĂ©ro tolĂ©rance aux tests nĂ©gatifs de 7 jours minimum qu’il faut effectuer avant d’embarquer pour un aĂ©roport du SĂ©nĂ©gal. Cette circulaire est donc un garrot qui va freiner les cas importĂ©s selon toujours Abdoulaye Diouf Sarr qui s’exprimait en marge de cette rĂ©union triangulaire qui s’est tenue ce 16 octobre Ă  l’Annexe du MTTA Ă  l’AIBD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici