“Pourquoi le CEMGA Birame Diop tue et dĂ©shonore ses frĂšres d’armes?” Une interrogation de Guy Marius Sagna sur sa page Facebook. L’activiste ne dĂ©colĂšre toujours pas face Ă  ce qu’il qualifie d’injustice, concernant le dĂ©guerpissement des militaires Ă  Terme Sud. Il dĂ©nonce, par ailleurs un projet de l’Etat qui consiste Ă  rayer les “bidonvilles” du pays.

Accusations contres Birame Diop


“Nous avions dit que c’était curieux que le CEMGA Birame Diop qui se cache derriĂšre la COMICO pour prendre ses 3 hectares Ă  Ouakam dĂ©guerpisse 13 hectares. Nous avions dit que le CEMGA Birame Diop Ă©tait le tirailleur d’autres tailleurs fonciers. Aujourd’hui nous pouvons apporter les preuves de nos accusations“, souligne Guy Marius Sagna.

Documents à l’appui


L’activiste parle ainsi de trois documents du ministĂšre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiĂšne publique qui, d’aprĂšs lui, prouvent ce qu’ils ont dit. C’est Ă  dire que “les 79 familles de Terme Sud sont les victimes d’un deal qui a mal tournĂ©â€œ.

Projet de l’Etat de raser les “Bidonvilles”

Il prĂ©cise ainsi que dans ces trois documents qui datent, notamment de septembre 2019, “le prĂ©sident Macky Sall dĂ©clare que les quartiers Terme Nord, Terme Sud – tous les deux dans la commune de Ouakam – et TaĂŻba de la commune de Grand-Dakar sont des bidonvilles. Dans le cadre de son programme ‘SĂ©nĂ©gal ZĂ©ro Bidonville’, il est prĂ©vu de raser Terme Sud et d’y bĂątir des immeubles de R+4 au moins pour 3.200 appartements Ă  commercialiser. La taille des appartements : 50m2, 75m2, 100m2, 120m2“.

“Je tue et dĂ©shonore mes frĂšres d’armes
“

“Abdou Karim Fofana, ministre de l’urbanisme est depuis curieusement muet. Pour ce funeste projet, il fallait chasser comme des mal propres nos concitoyens des 79 familles du ‘bidonville’ de Terme Sud. Et cela, seule la force manipulĂ©e, instrumentalisĂ©e de l’armĂ©e pouvait le faire. VoilĂ  la mission du CEMGA tailleur foncier Birame Diop. VoilĂ  pourquoi il a transformĂ© la devise de l’armĂ©e du SĂ©nĂ©gal de ‘on nous tue mais on ne nous dĂ©shonore pas’ en ‘je tue et dĂ©shonore mes frĂšres d’armes’
“, regrette-t-il.

“La lutte continue
“

Non sans prĂ©ciser que le ministre de l’urbanisme leur doit des explications, mais aussi le prĂ©sident de la rĂ©publique. “Le ministre des forces armĂ©es doit arrĂȘter de raconter des histoires Ă  dormir debout. Rendez leurs maisons aux 79 familles de Terme Sud! La lutte continue. Ensemble nous vaincrons“, a conclu Guy Marius Sagna sur sa page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici