Rien ne pouvait laisser prĂ©sager que l’Ă©dition 2020 du Grand magal de Touba dans ce contexte de pandĂ©mie Ă  coronavirus Ă©tait en mesure de d’affiner autant de monde. 

C’Ă©tait soit, opter pour un magal chez soi, soit venir rĂ©pondre Ă  l’appel du Khalife GĂ©nĂ©ral des Mourides qui a demandĂ© Ă  ce que l’Ă©vĂ©nement soit cĂ©lĂšbrĂ©, dans le respect strict des mesures barriĂšres mais… Ă  Touba.

Lors de la cĂ©rĂ©monie officielle clĂŽturant le magal, Serigne Mountakha MbackĂ© Bassirou ne s’est pas privĂ© le bonheur de saluer l’engouement qui a sanctionnĂ© cet appel alors que les pronostics donnaient autre chose comme une faible affluence. 

Par la voix de son porte-parole Serigne  Bassirou MbackĂ© Abdou Khadre, le Patriarche de Darou Miname exprimera toute sa satisfaction. 

« Vous ĂȘtes venus rĂ©pondre en masse. Ce jour est un moment privilĂ©giĂ© pour Serigne Touba de rendre grĂące Ă  Dieu. Ce que je ne pouvais manquer dans ma vie, c’est Serigne Touba et Dieu m’a liĂ© Ă  lui. MalgrĂ© le caractĂšre  compliquĂ© du contexte, l’engouement pour ce magal a Ă©tĂ© singulier. L’affluence a dĂ©passĂ© mes attentes. J’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement surpris…C’Ă©tait pour vous, vaille que vaille,  venir quitte Ă  y laisser vos vies. C’est comme si tous couraient, se prĂ©cipitaient pour mourir le premier. Seulement, c’Ă©tait sans compter avec le fait que chez Serigne Touba, il n y a que la paix. Vous avez la bĂ©nĂ©diction de Serigne Touba. Soyez-en certains ! Â». 

Autres faits saillants du discours : les remerciements adressĂ©s au PrĂ©sident de la RĂ©publique pour avoir diligentĂ© le changement de rĂ©gime de deux terrains dĂ©sormais devenus des titres fonciers au nom de Cheikh Ahmadou Bamba, le bonheur d’avoir reçu des dĂ©lĂ©gations dĂ©pĂȘchĂ©es par les familles religieuses de ce pays etc.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici