Dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité, la gendarmerie a interpellé 17 personnes de nationalité nigériane pour association de malfaiteurs, cybercriminalité et extorsion de fonds. Les mis en cause, qui avaient établi leur quartier général à Petit Mbao, utilisaient le Net à travers des logiciels pour accomplir leur business malsain.

Mais, mal leur en a pris car la Plateforme numĂ©rique pour la lutte contre la cybercriminalitĂ© de la gendarmerie a mis en selle ses Ă©lĂ©ments qui ont eu Ă  faire le rapport technique. Les malfrats localisĂ©s ont Ă©tĂ© finalement alpaguĂ©s avec la mobilisation des gendarmes de Keur Mbaye Fall. Les malfaiteurs utilisaient des logiciels et le Net pour faire des extorsions de fonds, de la sextape, de fausses cartes d’identitĂ©, etc.
D’aprĂšs L’AS, ils ont Ă©tĂ© interpellĂ©s avec un important lot de matĂ©riel informatique, des tĂ©lĂ©phones portables qu’ils utilisaient pour accomplir leurs forfaits. Toujours d’aprĂšs les informations glanĂ©es par le journal auprĂšs de sources dignes de foi, les pandores de Keur Mbaye Fall ont Ă©galement procĂ©dĂ© Ă  la saisie, lors de leur perquisition, du chanvre indien au quartier gĂ©nĂ©ral de ces 17 bandits qui ont Ă©tĂ© dĂ©fĂ©rĂ©s hier au parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici