Les choses semblent bougĂ©es en CĂŽte d’Ivoire. AprĂšs l’invalidation de la candidature de Guillaume Soro par la cour constitutionnelle, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) a demandĂ© ce mardi que l’ex premier ministre soit autorisĂ© Ă  se prĂ©senter Ă  la PrĂ©sidentielle du 31 octobre.

La Cour africaine des Droits de l’homme et des peuples (CADHP), juridiction avec laquelle Abidjan a pris ses distances, a demandĂ© mardi Ă  la CĂŽte d’Ivoire de permettre Ă  l’ex-chef rebelle et ex-Premier ministre Guillaume Soro de se prĂ©senter Ă  la prĂ©sidentielle du 31 octobre.

Dans son communiqué CADHP « ordonne Ă  l’Etat de prendre toutes les mesures nĂ©cessaires en vue de lever immĂ©diatement tous les obstacles empĂȘchant M. Soro de jouir de ses droits d’ĂȘtre Ă©lu et d’ĂȘtre Ă©lu notamment lors de la prĂ©sidentielle d’octobre 2020 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici