Selon EnQuĂȘte et L’Observateur, le chambellan d’un cĂ©lĂšbre MbackĂ©-MbackĂ© est dĂ©fĂ©rĂ© au parquet pour injures et menace de mort par les enquĂȘteurs de la Section de recherches de la gendarmerie. Le mis en cause menaçait de tuer l’animatrice religieuse de la TFM, Seyda Fatou Bintou Diop. Les faits qui lui sont reprochĂ©s remontent Ă  la veille de la fĂȘte de Tamkharit. Elle avait invitĂ© le doyen des prĂȘcheurs, El Hadji Moustapha GuĂšye. Plusieurs sujets ont Ă©tĂ© abordĂ©s dont certaines pratiques culturelles qualifiĂ©es de « Bida » lors du nouvel an musulman. Ainsi, les intervenants ont dĂ©conseille les rassemblements religieux, en cette pĂ©riode de pandĂ©mie de la Covid-19, pour Ă©viter la propagation.
Estimant que les messages livrĂ©s lors de cette Ă©mission Ă©taient des attaques contre la communautĂ© mouride en cette pĂ©riode de pandĂ©mie de la Covid-19, le mis en cause, un nommĂ© Khouma, a cherchĂ© et obtenu le numĂ©ro de l’animatrice. Il a envoyĂ© un audio dans lequel il l’abreuve d’injures avant de menacer de lui mettre une balle dans la tĂȘte avec son pistolet. TenaillĂ©e par la peur, elle dĂ©pose une plainte contre X. Une semaine aprĂšs les investigations, le suspect a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©. La prĂȘcheuse s’est dĂ©sistĂ©e de sa plainte en expliquant qu’elle lui a pardonnĂ©. Mais, l’action publique poursuit son cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici