Selon nos confrĂšres de l’Equipe, le prĂ©sident de la FIFA, Gianni Infantino, estime que, si « la rĂ©ouverture des stades est l’objectif », la prioritĂ© demeure encore, aujourd’hui, la santĂ© publique, alors que la pandĂ©mie de coronavirus n’est toujours pas enrayĂ©e.

Lors d’un dĂ©placement Ă  Rome, ce mercredi, oĂč il a rencontrĂ© le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, pour discuter de la reprise des compĂ©titions dans la PĂ©ninsule, oĂč la Serie A reprendra le 19 septembre Ă  huis-clos, Gianni Infantino a prĂ©cisĂ© sa pensĂ©e quant au retour du public dans les stades.

« Le football sans supporteurs, ce n’est Ă©videmment pas la mĂȘme chose, mais la santĂ© est plus importante, a soulignĂ© le prĂ©sident de la FIFA. Il faut regarder comment on peut repartir. Il est certain que la rĂ©ouverture des stades est l’objectif, mais sans mettre de pression, ni fixer de dĂ©lais. Travaillons sĂ©rieusement Ă  un retour Ă  la normale. Â»

Prudence généralisée

A ses cĂŽtĂ©s, le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration italienne, Gabriele Gravina, s’est montrĂ© tout aussi prudent sur le sujet, alors que les appels Ă  une ouverture partielle se multiplient en Italie de la part des clubs, des joueurs et des entraĂźneurs.

« L’Ă©cole recommence d’abord, puis nous regarderons petit Ă  petit la possibilitĂ© de rouvrir les stades Â», a expliquĂ© le dirigeant italien, qui en a aussi profitĂ© pour indiquer qu’il donnerait son feu vert Ă  la poursuite, la saison prochaine en Italie, des cinq changements possibles lors d’un match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici