Pape Ndiogou Sall et Abdou Bathily, tous deux responsables de l’institution mĂ©dicale Dynapharm Ă  Touba, sont, depuis hier, dans les liens de la prĂ©vention. Leur arrestation fait suite Ă  la mort d’une femme souffrant de violents maux de ventre, aprĂšs avoir pris des mĂ©dicaments prescrits par cette institution mĂ©dicale. 
Sur instruction du procureur Seydina Diallo, les investigations menĂ©es par les Ă©lĂ©ments du commissariat de Gouye-Mbinde ont permis de constater que Dynapharm exerçait sans autorisation Ă  Touba. C’est ainsi que le matĂ©riel a Ă©tĂ© saisi et les responsables arrĂȘtĂ©s et placĂ©s en garde Ă  vue au commissariat de Gouye-Mbinde.
Certaines indiscrĂ©tions renseignent que le dĂ©cĂšs de l’infortunĂ©e dame serait causĂ© par cette consommation de mĂ©dicaments. Une autopsie a Ă©tĂ© faite, Ă  la demande du procureur Diallo qui s’est saisi de l’affaire. Et en plus de l’exercice illĂ©gal de la mĂ©decine, Pape Ndiogou Sall et Abdou Bathily risquent des poursuites pour mise en danger de la vie d’autrui et mĂȘme homicide involontaire. 
 Affaire Ă  suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici