Les fortes pluies qui s’abattent depuis plus d’une dizaine de jours dans les rĂ©gions sud du pays (Ziguinchor et SĂ©dhiou) inquiĂštent et dĂ©solent les populations. Si la pluie est la bienvenue dans ces deux contrĂ©s oĂč l’activitĂ© principale de ces populations est essentiellement agricole, les dĂ©gĂąts sont Ă  la pelle. A Ziguinchor des populations dans les quartiers pĂ©riphĂ©riques ont les pieds dans l’eau dans leurs concessions qui s’effondrent.

Les rĂ©gions de Ziguinchor et de SĂ©dhiou enregistrent depuis plusieurs jours de trĂšs fortes pluies. La violence des averses a causĂ© d’énormes dĂ©gĂąts. De fortes prĂ©cipitations qui ont mĂȘme mis les populations vivant dans les quartiers de ces contrĂ©s dans un autre Ă©tat. Des poubelles et des ordures mĂ©nagĂšres ont fini d’envahir leurs rues. Dans la rĂ©gion de SĂ©dhiou, l’effondrement d’un pan d’un mur dans le village de Soumboudou, suites aux pluies torrentielles, a entraĂźnĂ© la mort d’une fillette ĂągĂ©e de deux (02) ans.  Elle est dĂ©cĂ©dĂ©e sur le coup. Un autre enfant, griĂšvement blessĂ©, a Ă©tĂ© acheminĂ© Ă  l’hĂŽpital de SĂ©dhiou avant l’arrivĂ©e des sapeurs-pompiers

«Trois autres personnes ont Ă©tĂ© gravement blessĂ©es. Il s’agit de son pĂšre, son frĂšre ĂągĂ© de neuf (09) ans et sa sƓur ĂągĂ©e de sept (07) ans. Ils ont Ă©tĂ© transportĂ©s d’urgence au district sanitaire de Bounkiling», renseigne notre source. Un bilan macabre qui s’élĂšve Ă  deux (02) morts et quatre (04) blessĂ©s ce week-end dans les localitĂ©s de Soumboudou et de de Touba Mouride, situĂ©es dans la rĂ©gion de SĂ©dhiou.

A Ziguinchor, le pan d’un mur d’une maison s’est effondrĂ©e dans le quartier de NĂ©ma 2. Dans le quartier de Boucotte, c’est une maison qui s’est effondrĂ©e sans faire de victimes.

Des accidents provoquĂ©s par les fortes pluies qui ont eu lieu souvent dans la matinĂ©e. «Vu l’ampleur des inondations et des dĂ©gĂąts constatĂ©s dans un contexte de forte pluviomĂ©trie, le pire est Ă  craindre. Nous sommes dans le dĂ©sarroi et les collectivitĂ©s locales sont dĂ©passĂ©es par l’ampleur des dĂ©gĂąts», disent les populations.                                                   
IGFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici