La scĂšne s’est dĂ©roulĂ©e hie Ă  la station Edk Oil de Pikine, renseigne le journal les Echos. Un douanier arrivĂ© Ă  bord d’une rutilante voiture 4×4  et Ă©tant Ă  court d’argent demande au pompiste de le ravitailler en carburant le temps qu’il se rende  chez lui histoire de lui rapporter son argent.

Le pompiste dit niet et bonjour les dĂ©gĂąts. Le douanier se mit Ă  l’abreuver d’injures. Une scĂšne qui s’est dĂ©roulĂ©e devant un haut gradĂ©, un colonel. Celui-ci pour arrondir les angles, s’est prĂ©sentĂ© au douanier en dĂ©clinant sa carte professionnelle.

Une intervention qui a davantage courroucĂ©  l’agent des douanes qui se tourna vers le haut gradĂ© pour lui assĂ©ner des verts et des pas mĂ»res.

Ainsi, décidé à tirer cette affaire au clair, le Colonel a aussitÎt appelé le chargé de recrutement des douaniers qui a rappliqué dare-dare sur les lieux.

A son arrivĂ©e, il a confirmĂ© le statut de douanier du mis en cause. De son cĂŽtĂ©, le douanier s’est confondu en excuses pour implorer le pardon du Colonel.

Mais c’était trop tard. Celui-ci a ordonnĂ© qu’il soit conduit Ă  la brigade pour y passer la nuit. Le Colonel compte le retrouver aujourd’hui pour tirer cette affaire au clair.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici