La DĂ©lĂ©gation Ă  la promotion des pĂŽles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (Dgpu) a prĂ©sentĂ©, hier, au PrĂ©sident de la RĂ©publique huit projets, dont deux pour la construction d’immeubles et de villas  Ă  usage rĂ©sidentiel et commercial, pour un coĂ»t global de 357 milliards de FCfa. Parmi les projets les plus importants, DiĂšne Farba Sarr, DĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral aux pĂŽles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, que nous avons joint au tĂ©lĂ©phone, cite la construction d’un complexe d’immeubles et de villas Ă  usage commercial et industriel par le groupement S.S Industrial Co. Ltd Sas and Guanxi pour 207 milliards de FCfa. Il est aussi prĂ©vu la construction d’un hĂŽtel d’un coĂ»t de 20 milliards de FCfa et d’une citĂ© de 480 appartements et 99 villas par Senebati Immo pour un coĂ»t global de 57 milliards de FCfa et d’un complexe de trois immeubles mixtes (rĂ©sidentiel/bureaux/appart-hĂŽtel) et d’un centre commercial de 30 milliards de FCfa par un consortium d’entreprises de la famille Hachem, un SĂ©nĂ©galais d’origine libanaise. Il est Ă©galement prĂ©vu la construction d’un autre hĂŽtel quatre Ă©toiles Ă©valuĂ© Ă  23,3 milliards de FCfa (groupe Azalai).

Selon DiĂšne Farba Sarr, le groupe Ecotra construira  une universitĂ© des mĂ©tiers pour 10,4 milliards de FCfa alors que le groupe Tandja Ă©rigera une unitĂ© de transformation et d’exploitation de papiers d’un coĂ»t global de 2,5 milliards de FCfa. Le dernier projet concerne 749 logements sociaux et moyens standing de 6,8 milliards, il sera exĂ©cutĂ© par le groupe ivoirien Leslie and Cindy. « C’est le fruit du travail d’une Ă©quipe », se rĂ©jouit DiĂšne Farba Sarr, remerciant notamment le directeur de l’AmĂ©nagement Cheikhou BaldĂ© qui doit rejoindre la Banque africaine de dĂ©veloppement (Bad).

De par son ampleur – 12 millions de m2 Ă  rĂ©aliser, soit six fois le quartier de la DĂ©fense Ă  Paris, et 1 650 immeubles Ă  rĂ©aliser d’ici 2035 pour environ 50 milliards de FCfa d’investissement par an –, le pĂŽle urbain de Diamniadio constitue un laboratoire d’innovations urbanistique, architecturale et financiĂšre.

« Diamniadio doit ĂȘtre beaucoup plus belle que Dakar. Diamniadio, c’est l’ombre du PrĂ©sident Macky Sall, nous on ne fait qu’exĂ©cuter ses directives », commente DiĂšne Farba Sarr. A l’image des autres villes nouvelles, la citĂ© futuriste allie respect des normes de rĂ©silience, de sĂ©curitĂ©, mais aussi environnementales avec des espaces verts, des routes et un bon rĂ©seau d’assainissement (un investissement de 67 milliards de FCfa).

Seydou KA/Le Soleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici