Mais avec la rivalitĂ© accrue entre les deux factions de Boko Haram (l’une dirigĂ©e par Abubakar Shekau, et l’autre par Abu Mosab el Barnawi), les fermiers sont parmi des cibles rĂ©currentes d’attaques.

Mis en place depuis un an, les Ă©quipes d’Agro Rangers sont l’une des rĂ©ponses des autoritĂ©s nigĂ©rianes pour combattre l’insĂ©curitĂ© et les conflits en milieu rural et urbain.

DĂ©ployĂ© notamment dans le Borno, ce corps armĂ© se dit bien rĂŽdĂ© aux patrouilles et Ă  la protection des cultivateurs. Les Agro Rangers sont constituĂ©s d’agents de la dĂ©fense civile nigĂ©riane, de chasseurs et civils volontaires.

Leur prĂ©sence active facilite chaque jour le retour de centaines paysans dĂ©placĂ©s internes vers leur commune ou village d’origine. Mais de nombreux dĂ©placĂ©s internes craignent toujours de retourner sur leur champ car les attaques restent imprĂ©visibles Ă  l’extĂ©rieur de Maiduguri, la capitale du Borno.

Rencontre avec Talatu Akawu qui vit dans le camp de Bakassi. Elle a quitté ses terres de Gwoza et ne veut pas y retourner


Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici