L’affaire Assane Diouf a Ă©tĂ© appelĂ©e, hier, Ă  la barre du tribunal de la Cour d’appel de Dakar. Mais, selon Les Échos, l’audience a Ă©tĂ© renvoyĂ©e au motif que « l’insulteur public numĂ©ro 1 » n’a pas Ă©tĂ© citĂ©.
Assane Diouf compte retourner Ă  la Cour de justice de la CEDEAO qui avait constatĂ© la violation de ses droits et condamnĂ© l’État du SĂ©nĂ©gal Ă  lui payer 20 millions Fcfa en guise d’indemnisation.
Mais, selon son avocat, Me CirĂ© ClĂ©dor Ly, dont les propos sont rapportĂ©s par le journal dans sa livraison de ce mercredi, l’État du SĂ©nĂ©gal ne veut pas payer cette somme Ă  son client.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici