L’écrivain Amadou Elimane Kane a annoncĂ© mardi la parution de son recueil de poĂšmes intitulĂ© « Parfum de tamariniers » aux Ă©ditions « Lettres de renaissances », dans la collection « Paroles arc-en-ciel ». Â«Â Amadou Elimane Kane a superlativement accompli la fonction que Victor Hugo assignait au poĂšte, +faire flamboyer l’avenir+ », selon son prĂ©facier le professeur Mamadou Ba de l’UniversitĂ© Cheikh Anta Diop de Dakar.  Â«Â Telle est alors la valeur Ă©piphanique de cette poĂ©sie, Ă  laquelle s’attache une puissance de sublimation et d’ostentation lumineuse par laquelle elle vient Ă©toiler le ciel de l’histoire et de la destinĂ©e humaine en y inscrivant Ă  la fois de l’originaire et de l’espĂ©rance », ajoute-t-il dans un communiquĂ© reçu Ă  l’APS. Pour le professeur Mamadou Kalidou BA de l’UniversitĂ© de Nouakchott (Mauritanie), « +Parfum de tamariniers+ est une composition poĂ©tique incandescente qui rappelle ce qui a Ă©tĂ© dĂ©truit dans l’environnement naturel, mĂ©taphysique et symbolique de la terre africaine ». Â«Â La plume d’Amadou Elimane Kane refuse le silence et combat toute forme de renoncement, avec la force d’une esthĂ©tique qui lui est propre et qui, dans le mĂȘme temps, renouvelle le chant poĂ©tique africain contemporain », fait savoir M. Ba dans son propos liminaire.  Â«Â Parfum de tamariniers », « nous emmĂšne dans un voyage d’espoir, d’espĂ©rance, de rĂ©sistance, de solidaritĂ©, d’humanité’’, selon la dĂ©putĂ© honoraire bruxelloise, Fatoumata SidibĂ©, relevant qu’écrire, ’’c’est recrĂ©er le monde, c’est un legs, c’est vivre ». PoĂšte Ă©crivain, Ă©diteur, enseignant et chercheur dans le domaine des sciences cognitives, Amadou Elimane Kane est le fondateur de l’Institut culturel panafricain et de recherche de Yenne.  Il est l’auteur de plusieurs publications dont le roman « Moi, Didia Diop ou l’astre d’espĂ©rance de la SĂ©nĂ©gambie au BrĂ©sil » (2018).

FKS/ASB/OID

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici