De 2010 Ă  2020, une vingtaine de magistrats sĂ©nĂ©galais ont Ă©tĂ© victimes de reprĂ©sailles de l’ExĂ©cutif.
Soit, ils ont Ă©tĂ© rĂ©trogradĂ©s, soit mutĂ©s ou mis au frigo ou en position d’indisponibilitĂ©.
Leur seul tort : ils ont rendu des jugements dĂ©favorables Ă  l’État.
Walf Quotidien dresse une liste non exhaustive de ces magistrats injustement sanctionnés pour insubordination.
Alioune Ndao, tout puissant procureur spĂ©cial de la Crei a Ă©tĂ© limogĂ© en pleine audience puis mutĂ© Ă  la Cour d’Appel de Dakar. Il a voulu poursuivre certains dignitaires de l’ancien rĂ©gime dont la plupart ont Ă©tĂ© enrĂŽlĂ©s par Macky Sall.
Fatou Habibatou Diallo, surnommĂ©e la dame de fer, mutĂ©e de la Chambres civile, commerciale, criminelle, sociale et administrative de la Cour suprĂȘme avait refusĂ© de quitter son poste. Une suspension de ses fonctions s’en est suivie.
Cheikh Diakhoumpa a laissĂ© des plumes dans son bras de fer avec le dĂ©putĂ© Farba Ngom. ConvoquĂ© par le procureur, Farba Ngom avait refusĂ© de dĂ©fĂ©rer. Le procureur Diakhoumpa est entrĂ© dans une colĂšre noire face Ă  cette dĂ©fiance du griot du PrĂ©sident Macky Sall. « Force restera Ă  la loi », avait-il martelĂ©. Mais, bizarrement, c’est le juge lui-mĂȘme qui sera relevĂ© de ses fonctions et affectĂ© ailleurs.
Yaya Amadou Dia, qui avait boudĂ© la Cour de rĂ©pression de l’enrichissement illicite (Crei) lors du procĂšs de Karim Wade, sera affectĂ© Ă  la Cour d’appel de Ziguinchor.
Le procureur Ousmane Diagne a Ă©tĂ© relevĂ© de ses fonctions, au temps de l’ex-ministre de la Justice, Aminata TourĂ©. Il avait refusĂ© d’accorder le non-lieu total Ă  BarthĂ©lĂ©my Dias, dans l’affaire Ndiaga Diouf, demandĂ© par la tutelle.
Le Doyen des juges d’instruction de Dakar en 2007, Mahawa SĂ©mou Diouf, a Ă©tĂ© mutĂ© Ă  la Cour de justice de l’Uemoa. Il avait refusĂ© d’emprisonner feu Sidy Lamine Niasse, Alioune Tine, Aida Ndiongue et bien d’autres personnalitĂ©s dĂ©clarĂ©es ennemies du pouvoir.
Le parquetier Alioune Sarr a Ă©tĂ© affectĂ© Ă  Saint-Louis en reprĂ©sailles Ă  son intransigeance dans l’affaire Aby Ndiaye, cette militante de l’Apr prise en flagrant dĂ©lit pour vol de cartes nationale d’identitĂ© au commissariat de Mbour.
La derniĂšre sanction est celle infligĂ©e au juge Ngor Diop. Il a Ă©tĂ© rĂ©trogradĂ© pour avoir refusĂ© de libĂ©rer un marabout. De chef de juridiction, il devient simple conseiller Ă  la Cour d’appel de ThiĂšs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici