Le mois d’aoĂ»t serait-il propice aux suicides par pendaison ? On peut le penser. En effet, rien qu’à Saly, on aura assistĂ©, en l’espace de deux semaines, Ă  deux dĂ©cĂšs par pendaison. AprĂšs le cas de la jeune fille en classe de 4Ăšme rĂ©pondant au nom d’Oumou Kalsoum BĂą Diallo, c’est au tour d’une ressortissante française, Yvette Poyat, de mettre fin Ă  ses jours par pendaison.
 Selon L’AS qui cite des sources de Dakaractu Mbour, a dĂ©funte, ĂągĂ©e d’environ 70 ans, a Ă©tĂ© retrouvĂ©e, ce lundi, pendue dans sa chambre, Ă  Saly, par les limiers du commissariat de ladite localitĂ©. D’aprĂšs le journal, la Française a perdu son Ă©poux il y a Ă  peine deux mois de cela. Le corps sans vie d’Yvette Poyat a Ă©tĂ© acheminĂ© au centre de santĂ© de Grand Mbour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici