“Le 14 mai 2020 , FRAPP UCAD avait dĂ©noncĂ© la Corona discrimination du ministĂšre de l’enseignement supĂ©rieur Ă  travers les enseignements Ă  distance qui Ă©taient en gestation“, rappelle la coordination de Frapp/Ucad. Les activistes, dans une note parvenue Ă  Senego, rejettent ce qu’ils qualifient de “reprise sĂ©lective” des enseignements.

Propositions


“Nous, Ă©tudiants du FRAPP, pour une reprise des activitĂ©s universitaires avions proposĂ© dans ce sens un dĂ©pistage massif afin d’avoir une cartographie rĂ©elle de la maladie. En effet, l’universitĂ© , Ă©tant partie intĂ©grante de la sociĂ©tĂ©, mieux le SĂ©nĂ©gal en miniature, ne peut Ă©videmment pas dĂ©velopper des solutions isolĂ©es dans un contexte de prolifĂ©ration des cas communautaires ; Une dotation Ă  chaque Ă©tudiant de 05 masques rĂ©utilisables ; Un rĂ©amĂ©nagement du calendrier universitaire de concert avec les acteurs“, rappellent-ils.

Surpris


Avant de poursuivre : “À notre plus grande surprise, au moment oĂč les Ă©tudiants Ă©taient entrain d’observer les mesures qui seront prises pour une reprise 1er Septembre 2020, le rectorat de l’UCAD vient de dĂ©voiler un plan de reprise injuste et suicidaire. Une reprise sĂ©lective dont seuls les Ă©tudiants en premiĂšre annĂ©e de Master(M1) et ceux en derniĂšre annĂ©e de Licence (L3) seraient autorisĂ©s Ă  se prĂ©senter dans les diffĂ©rents amphis pour suivre les cours en prĂ©sentiel ce 01er Septembre . Pour les autres niveaux Ă  savoir Master 2, Licence 1 et Licence 2 , les cours en ligne continueront d’ĂȘtre de mise avant leur retour en prĂ©sentiel“.

Ils rejettent, Ă  cet effet, “cette dĂ©cision anti-dĂ©mocratique et discriminatoire. En effet, ce plan qui se projette au 31 DĂ©cembre 2020 impactera nĂ©gativement sur le quantum horaire , donc sur la qualitĂ© des enseignements. De plus, avec 57% de villages non Ă©lectrifiĂ©s selon l’ASER l’option des Ă©tudes Ă  distance devient une cassure sociale.”

Invite aux autorités universitaires


Frapp/Ucad dĂ©nonce aussi le choix des masques chirurgicaux Ă  la place des masques rĂ©utilisables. “Nous invitons les autoritĂ©s universitaires Ă  opter pour une dĂ©marche inclusive afin de dĂ©gager les pistes d’une reprise totale et non prĂ©cipitĂ©e des enseignements avec des mesures sĂ©rieuses d’accompagnement“, poursuit la note.

Avant de conclure en ces termes : “Somme toute, nous tĂ©moignons notre solidaritĂ© Ă  la coordination des amicales de l’UCAD qui ont dĂ©jĂ  pris une position catĂ©gorique sur la question et invitons les autres camarades Ă©tudiants Ă  la vigilance pour Ă©viter de tomber dans le piĂšge du MinistĂšre de l’Enseignement SupĂ©rieur de la Recherche et de l’innovation (MESRI) qui, depuis quelques annĂ©es, peaufine des stratĂ©gies pour rĂ©duire le nombre d’étudiants.“

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici