« Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais », s’est justifiĂ© Riss, le directeur de l’hebdomadaire, alors que dĂ©bute le procĂšs de l’attentat contre le journal.PRESSE – Charlie Hebdo republie les caricatures de Mahomet qui en avaient fait une cible des jihadistes, a annoncĂ© ce mardi 1er septembre le journal avant l’ouverture du procĂšs de l’attentat qui a fait 12 victimes dans sa rĂ©daction en janvier 2015.
« Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais », justifie le directeur de l’hebdomadaire satirique, Riss, dans le numĂ©ro dont la couverture reprend ces caricatures, en kiosques mercredi et accessible en ligne mardi Ă  midi.CHARLIE HEBDOÀ l’occasion du procĂšs de l’attentat contre « Charlie Hebdo », le journal satirique publie Ă  nouveau les caricatures qui lui avaient valu l’ire des jihadistes.Ces douze dessins, publiĂ©s initialement par le quotidien danois Jyllands-Posten le 30 septembre 2005, puis par Charlie Hebdo en 2006, montraient le prophĂšte portant une bombe au lieu d’un turban, ou en personnage armĂ© d’un couteau flanquĂ© de deux femmes voilĂ©es de noir.
Une reproduction qui était « indispensable »
Outre ces caricatures danoises, la une du prochain Charlie Hebdo, sous le titre « Tout ça pour ça », reprend Ă©galement une caricature du prophĂšte signĂ©e par son dessinateur Cabu, assassinĂ© dans l’attentat du 7 janvier 2015.
« On nous a souvent demandĂ© depuis janvier 2015 de produire d’autres caricatures de Mahomet. Nous nous y sommes toujours refusĂ©s, non pas que cela soit interdit, la loi nous y autorise, mais parce qu’il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui ait un sens et qui apporte quelque chose au dĂ©bat », a expliquĂ© la rĂ©daction du journal, dans un article publiĂ© au sein du mĂȘme numĂ©ro.
« Reproduire cette semaine de l’ouverture du procĂšs des attentats de janvier 2015 ces caricatures nous a alors semblĂ© indispensable », ajoute l’équipe de Charlie Hebdo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici