Mbacké : le cadre de concertation des correspondants régionaux voit le jour.

1
188

De nos jours la prolifération des organes de presse est notée avec l’avénement des médias en lignes.Pour pouvoir contrôler le travail de leurs confrères, les correspondants régionaux de Mbacké ont mis en place une nouvelle structure.Nous avons rencontré son porte parole, El Hadji Modou Gueye ,correspondant du journal Vox populi.

Selon lui ce  cadre de concertation des correspondants régionaux  a été mis en place pour marquer la différence car le traitement de l’information dans la cité religieuse de Touba est extrêmement  difficile et sensible pour certains. A cause de certaines erreurs ou dérives ,la presse est jetée en pâture. En tant que des journalistes qui en ont vécu beaucoup d’expériences de ce genre les correspondants qui représentent des médias nationaux  ont décidé de mettre en place une telle structure. En plus de tout cela cette association est  reconnue avec récépissé ,donc elle pourra mener des activités dans un cadre beaucoup plus large. Ce cadre de concertation a aussi un commission de veille et d’éthique qui est chargé de surveiller ce que font ces membres sur le terrain. Si un des leurs a failli à sa mission ou n’a pas respecté les règles d’éthique et de déontologie qui régissent la profession , ils puissent l’invité à  venir s’expliqué et il sera ensuite  recadrer.ILs souhaitent encadrer ou former les gens qui le veulent mais aussi plus tard s’ils ont des bourses d’études qu’ils puissent les  mettre à la disposition des jeunes journalistes qui souhaitent fréquenter des écoles de formations pour se renforcer.

Ils ont mis en place un bureau dont le président est le correspondant du journal l’observateur Abdoulaye Bamba Sall, le secrétaire général Moustapha Mbaye de Dakaractu.com et la trésorière Awa Ndiaye de Touba tv.Ce bureau est élu pour un mandant d’un an renouvelable une fois .Il y’a aussi d’autres commissions dirigées par d’autres journalistes. Le  cadre de concertation compte actuellement 15 membres. A noter aussi qu’il y’a un correspondant qui  ne figure pas dans cette liste suite à une faute qu’il avait commis ,ils ont décidé de l’exclure à l’unanimité. Ils ont aussi rencontré les autorités administratives à l’occurence le préfet de mbacké.

Siweul.net