Violence policière: les victimes de Gadaye portent plainte

0
43

Les policiers auteurs des violentes arrestations contre des manifestants qui dénonçaient un litige foncier à Gadaye (Guédiawaye), risquent des poursuites judiciaires. En effet le collectif des 253 victimes de Gadaye a décidé de porter plainte contre la police.Publicité

Deux (02) de leurs camarades blessés lors de l’intervention musclée des forces de l’ordre, sont hospitalisés et seraient dans un état « critique ». Des vidéos de l’arrestation violente des manifestants avaient fait le tour de la toile et suscité une vague d’indignation au sein des populations.