Reprise des cours: Mor Talla Wade, le SG du SAEMSS diourbel pense l’Etat s’est précité sur sa décision…

0
113

La reprise des cours pour ce 25 juin suscite beaucoup de questions au niveau des enseignants. 

Selon le secrétaire général du SAEMS dans la région de diourbel l’Etat du Sénégal s’est précipité par rapport à cette date. Mor Talla Wade précise  qu’ils ont beaucoup d’inquiétude car des programmations avaient échoué. Raison pour laquelle le gouvernement devait prendre le temps qu’il faut pour examiner les tenants et les aboutissants d’une telle reprise. Le responsable  du Syndicat Autonome des Enseignants du Moyen Secondaire dans la région de Diourbel  manifeste leur inquiétude par rapport au dispositif matériel qui ont été validé par le conseil national de gestion des épidémies dont ils ne badinent pas.

Dans ce même sillage notre interlocuteur a évoqué le problème des pluies. Ce qui constitue pour lui une réelle entrave pour cette réouverture des classes d’examen.

Se sentant épargné de la  décision finale  concernant cette reprise des cours, Mr Wade martèle que les enseignants ont su cette date dans la presse comme tout les sénégalais.

Avec tout ces problèmes cités, l’enseignant du moyen secondaire pense bien que l’année scolaire  pourrait être sauvée mais avec une démarche beaucoup plus lente jusqu’au mois d’octobre. Ça permettrai de revoir d’avantage les modalités de la reprise.

Birane diop