LES QUOTIDIENS COMMENTENT LA PANDÉMIE DE COVID-19 ET LA POLÉMIQUE À LA SENELEC

0
72 vues

Dakar, 18 mai (APS) – La pandémie de coronavirus et la controverse autour du contrat liant la Société nationale d’électricité du Sénégal (Sénélec) à l’entreprise Akilee sont les sujets les plus commentés par les quotidiens reçus lundi à l’APS. Le journal EnQuête est préoccupé par les ‘’préjugés injustifiés’’ autour du futur vaccin contre le Covid-19.  ‘’Pendant que beaucoup de pays développés s’emploient à trouver un vaccin contre le nouveau coronavirus, au moment où de nombreuses organisations et personnalités internationales prônent la gratuité des potentiels vaccins pour éviter l’exclusion des pays les moins nantis de l’accès à ces futurs ‘remèdes’, le débat, en Afrique, tourne essentiellement autour d’un refus systématique de ces initiatives’’, écrit-il. Concernant aussi le Covid-19, les journaux relayent largement les propositions faites par le médecin Pape Moussa Thior, un ancien dirigeant du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) au Sénégal, qui était dimanche l’invité de l’émission ‘’Grand Jury’’ de la Radio futurs médias.  ‘’Premier à théoriser le déconfinement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le docteur Pape Moussa Thior est revenu à la charge pour demander la levée de l’état d’urgence’’, rapporte Source A. ‘’Les mesures de restriction prises par le chef de l’Etat n’ont pas donné les résultats escomptés. Ce qui lui fait dire qu’on est en train de vivre un drame souterrain causé par ces mesures’’, ajoute le même journal. Sur la base de l’interview donnée par M. Thior, L’As écrit que ce dernier ‘’banalise le Covid-19’’, et que ‘’la maladie n’est pas aussi dangereuse’’ qu’on ne le pense au Sénégal.  ‘’L’Etat doit aller au-delà d’un simple assouplissement [de l’état d’urgence] et lever (…) toutes les mesures de restriction [prises] jusque-là’’, rapporte L’As, citant l’ancien directeur du PNLP.  ‘’Ça n’apporte rien’’, note WalfQuotidien, citant M. Thior, concernant les mesures prises par le Sénégal pour éradiquer le Covid-19. ‘’Si ça ne dépendait que du docteur Pape Moussa Thior, l’état d’urgence allait être levé, ainsi que toutes les mesures connexes, telles que le couvre-feu et l’arrêt du transport interurbain. L’expert en santé plaide pour la levée de toutes les restrictions dictées par le Covid-19’’, lit-on dans le même journal. Tribune s’intéresse aux ‘’ravages’’ causés par la pandémie de Covid-19 chez les Sénégalais vivant à l’étranger, affirmant que 111 d’entre eux sont morts de cette maladie. ‘’Cent onze Sénégalais sont bel et bien décédés de Covid-19’’, affirme ce journal sur la base de statistiques données par Horizon sans frontières, une organisation non gouvernementale sénégalaise, qui semble remettre en question un précédent bilan donné par le gouvernement. ‘’L’affaire Sénélec-Akilee est loin de connaître son épilogue. Elle prend une nouvelle tournure avec l’entrée en lice du Club des investisseurs du Sénégal (CIS)’’, écrit Sud Quotidien. ‘’On assiste à une rude bataille médiatique. Suspicions, intoxications, lobbies’’, constate le même journal, ajoutant que ce différend et la gestion de certaines entreprises d’Etat sénégalaises lui font croire que ‘’la maîtrise de notre économie nationale a déserté l’agenda politique’’. WalfQuotidien semble s’inquiéter du ‘’silence assourdissant’’ du président de la République sur le différend qui oppose la Senelec à la société Akilee.  ‘’Les hommes de son système s’étripent et Macky Sall laisse faire. (…) Le président devrait siffler la fin de la récréation entre la direction générale de la Senelec et sa tutelle’’, commente le journal, rappelant que le différend porte sur un contrat que la start-up Akilee a signé avec la société d’électricité, pour le comptage de la consommation de courant électrique. ‘’Au-delà du gros montant en jeu, ce précédent risque d’installer une anarchie dans l’Administration’’ publique sénégalaise, avertit WalfQuotidien.

ESF/ASG