MORT DE KOBE BRYANT: L’HOMMAGE EXCEPTIONNEL DES LAKERS POUR « BLACK MAMBA » , L’hommage de Jeanie Buss, propriétaire des Lakers, à Kobe Bryant

0
145 vues

« Controlling owner » et présidente des Lakers, Jeanie Buss, qui avait perdu sa mère JoAnn Buss en décembre, s’est exprimée publiquement pour la première fois depuis le décès soudain de Kobe Bryant et de sa fille Gigi dimanche :« Kobe, je ne sais pas comment exprimer ce que tu représentes pour moi, ma famille et les Los Angeles Lakers. Mon père (Jerry Buss, propriétaire de l’équipe de 1979 jusqu’à sa mort en 2013, ndlr) t’aimait comme un fils, ce qui fait de nous une famille. Quand tu m’as invité à déjeuner peu de temps après le décès de mon père, j’avais du mal à trouver motivation et finalité. Kobe, tu as amené Gianna avec toi pour passer du temps avec moi. Tu as expliqué que tu voulais lui montrer que les femmes peuvent être des leaders en NBA, comme les hommes. Au départ, cela ressemblait à l’action d’un père dévoué donnant l’exemple à sa fille. Mais en réalité, et je suis certaine que tu savais EXACTEMENT ce que tu faisais, ce que tu as fait c’est que tu m’as donné l’inspiration et la force que je recherchais. Je repense souvent à cette journée et ça me fait sourire, ça me rend forte. À chaque coup de moins bien, à chaque fois que j’ai besoin d’un peu de courage, je fais appel à ce souvenir. De tout ce que tu as fait sur le terrain qui m’a apporté tant de joie et d’amour, de toutes les vies que tu as changées à travers le basket lui-même, c’est cette journée avec Gigi qui a ravivé mon envie et ma détermination.Vanessa, Natalia, Bianka et Capri, je suis tellement désolée pour votre perte. Nous sommes reconnaissants de vous avoir dans nos vies et nous serons toujours là pour vous. Aux familles qui ont également perdu des êtres chers dimanche, l’intégralité de la famille des Lakers pleure avec vous. Laker Nation, nous sommes une grande famille pleurant la perte de personnes que nous aimions tous de tout notre cœur. Nous pleurerons ensemble, serons en deuil ensemble, mais nous guérirons, nous aimerons et nous gagnerons également ENSEMBLE. Nous vous aimons.Kobe, c’est ce qui a fait de toi quelqu’un de si incroyablement spécial. Tu nous as non seulement inspiré de par ta grandeur, tu nous a montré la voie.

Les Lakers de Los Angeles ont disputé ce vendredi leur premier match au Staples Center depuis le décès de Kobe Bryant. La rencontre face à Portland a été célébré d’un fantastique hommage pour saluer la mémoire de « Black Mamba ».

L’amour d’une équipe, d’une ville…d’une famille. Dans la nuit de vendredi à samedi, les Los Angeles Lakers ont disputé face à Portland leur premier match au Staples Center depuis l’accident d’hélicoptère qui a ôté la vie à Kobe Bryant, sa fille Gianna et sept autres victimes le 26 janvier dernier.

Et pour ce retour dans la salle où « Black Mamba » a signé tant d’exploits, « The house that Kobe built », l’émotion était toujours aussi grande.

Un Staples Center aux couleurs de Kobe
Pour honorer la mémoire de leur roi, leur GOAT à eux, les Lakers ont fait les choses avec soin. Chaque siège du Staples Center a ainsi été revêtu d’une tunique or et mauve siglée d’un 8 ou d’un 24, les deux numéros portés par Kobe Bryant lors de ses vingt ans au sein de la franchise californienne.

Tous les sièges sauf un, celui où Gianna Bryant avait l’habitude de prendre place à côté de son père au bord du parquet. A la place on y trouvait cette fois une tunique de la Mamba Sports Academy et un bouquet de roses rouges. Les coéquipières de Gianna Bryant et des deux autres jeunes filles décédées lors du crash d’hélicoptère assistaient à cet hommage pour lequel même le parquet du Staples Center avait mis sa tenue de deuil avec les initiales « KB » inscrites en grand.

Une vidéo poignante à la gloire du « Black Mamba »
Voilà pour l’aspect pratique de cet hommage. Et les Lakers ne se sont pas arrêtés là. Pour l’échauffement de l’équipe, chaque joueur de la cité des anges est entré sur le terrain avec un maillot de la légende. Après l’échauffement, l’hommage en tant que tel a véritablement commencé.

Au milieu du Staples Center, le chanteur Usher a entonné un vibrant « Amazing Grace » pour saluer la mémoire de son ami Kobe. Ben Hong, violoniste de l’orchestre philharmonique de Los Angeles, lui a ensuite succédé pour accompagner une vidéo retraçant les plus beaux moments de la carrière de Kobe Bryant.

Le tout accompagné des mots du Black Mamba via des extraits de ses interviews les plus profondes. Son éclosion au lycée, ses jeunes années au sein de la franchise californienne, l’apogée de son passage aux Lakers, ses derniers titres et matchs, toute la carrière de l’ancien ailier a été mise en lumière pour finalement mener à la construction de son héritage et à la transmission auprès de sa fille Gigi.

LeBron James salue le gamin devenu le meilleur père
Après avoir déjà ému la planète lors des Grammy Awards, les Boyz II Men ont entonné l’hymne américain a cappella. Emu aux larmes lors de la prestation du groupe de RnB et très marqué depuis l’annonce du décès de Kobe Bryant, LeBron James a ensuite pris la parole.

La nouvelle star des Lakers a parlé avec le cœur, rejetant ses notes écrites au préalable. Le natif de l’Ohio a rappelé combien Black Mamba avait compté pour lui, dans son amour pour le basket autant que dans sa propre carrière.

Le triple champion NBA a également salué le père modèle, l’exemple à suivre pour toute la famille des Lakers.

« Les Lakers sont une famille, et c’est ce que j’ai vu, pas seulement venant des joueurs, du staff, des organiseurs, mais de tout le monde. Nous sommes tous une famille. A un moment nous aurons une commémoration pour Kobe, a souligné « King James ». Mais ce soir, je vois ça comme une célébration. Nous célébrons vingt ans de sang, de sueur, de larmes, de corps meurtri. […] Ce soir nous célébrons le gamin qui est arrivé à 18 ans, qui a pris sa retraite à 38 ans et est devenu le meilleur père que nous n’avons jamais eu. »

La promesse de LeBron pour Kobe
LeBron James a ensuite promis à demi-mot d’offrir à L.A, comme Kobe Bryant l’a fait par le passé, un titre NBA. « Je vais continuer avec mes coéquipiers à perpétuer son héritage, a conclu l’ancien du Heat et des Cavaliers. Non seulement cette année mais aussi longtemps que nous pourrons continuer à jouer au basket, que nous aimons, parce que c’est ce que Kobe Bryant voudrait. »

Les futurs adversaires des Lakers sont prévenus, c’est toute une ville qui se trouve désormais en mission pour rapporter le titre à Los Angeles. La plus belle façon d’honorer l’éternel compétiteur Kobe Bryant même si ce vendredi c’est bien Portland qui s’est imposé au Staples Center (127-119)… l’essentiel était ailleurs.