Pikine: Bassins de rétention de 75 milliards, 11 enfants morts, le calice jusqu’à la lie

0
93 vues

Le souvenir macabre reste encore très vivace au niveau de la communauté de Djeddah Thiaroye Kaw où onze (11) enfants avaient péri dans les bassins de rétention. Mais la colère est revenue en surface surtout après l’apparition et la capture d’un boa de plus de deux (2) mètres la semaine dernière.

Aly Ndiaye, membre du Conseil national de la Jeunesse, résidant à Médina Sant Allah, en sus de sa casquette de Secrétaire général de la Commune de Djeddah Thiaroye Kaw, est revenu sur ces épisodes douloureux, non sans rappeler les milliards engloutis dans la construction de ces bassins.

Des montants avancés de 52 à 75 milliards F CFA

« Il y avait un partenariat entre l’Etat du Sénégal, la Banque Mondiale et l’Union européenne qui a investi beaucoup d’argent et à l’origine, il fallait éradiquer les inondations après le Plan Jaxaay. La construction des bassins avait débuté en 2015 et la phase test, c’était Dalifort. Pour le coût global du projet, deux chiffres sont avancés. D’aucuns disent que c’était 75 milliards de francs CFA et d’autres avancent 52 milliards. Ce qui est sûr, c’est que la Banque Mondiale a débloqué beaucoup de milliards, ainsi que l’Etat du Sénégal », a-t-il expliqué.

Des enfants morts par noyade

« En 2006-2007, onze (11) enfants ont péri et ce qui nous a le plus touché, c’est la mort par noyade d’un enfant qui était venu des Etats-Unis. Il avait passé trois (3) jours dans le bassin, avant d’être rejeté par l’eau. Cela était un choc et on a créé le mouvement de la neuvième victime (M9V) », s’est offusqué ce dernier.