(27 Photos) Kobe Bryant: La tour de contrôle l’avait averti qu’il volait trop bas quinze minutes avant le crash

0
155 vues


Kobe Bryant: La tour de contrôle l’avait averti qu’il volait trop bas quinze minutes avant le crash – VIDEO
Selon les informations de TMZ, le pilote de l’hélicoptère a contacté, quinze minutes avant le drame, la tour de contrôle de l’aéroport de Burbank (Californie). Plusieurs minutes auparavant, l’appareil faisait des cercles – au moins six – à très basse altitude.

Selon les enregistrements du vol, la tour de contrôle avait prévenu le pilote qu’il volait « trop bas » quinze minutes avant le drame.

Pourquoi l’hélicoptère de Kobe Bryant a-t-il décollé alors que les conditions météo étaient affreuses ?

Selon le Los Angeles Times qui cite plusieurs experts pour qui « les conditions météorologiques seront probablement » au centre de l’enquête. Selon une source policière également citée par le journal, le manque de visibilité était tel que la police de Los Angeles avait laissé au sol ses propres hélicoptères jusque dans l’après-midi, quand le ciel s’est dégagé. « La situation météorologique ne répondait pas à nos normes minimales de vol », a déclaré au quotidien le porte-parole de la police, Josh Rubenstein. Le NTSB, l’agence américaine chargée de la sécurité dans les transports, a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l’enquête sur l’accident. « Notre équipe examinera l’historique du pilote et de l’équipage à bord », a déclaré Jennifer Homendy, du NTSB. « Nous examinerons les dossiers d’entretien de l’hélicoptère. Nous examinerons les dossiers du propriétaire et de l’exploitant de l’hélicoptère et un certain nombre d’autres choses », a-t-elle poursuivi. Selon elle, l’appareil était un Sikorsky S-76B dont la boîte noire devra être récupérée par les enquêteurs.

Neuf personnes au total sont mortes dans l’accident. « Il n’y a pas eu de survivant… Il y avait neuf personnes à bord de l’appareil, le pilote et huit personnes », a déclaré le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva. L’Orange Coast College, établissement universitaire situé dans le comté d’Orange, a indiqué que son entraîneur de baseball, John Altobelli, 56 ans, se trouvait à bord de l’hélicoptèr

Selon les données du flightradar24.com, un site de suivi des vols, l’hélicoptère de Kobe Bryant a décollé de l’aéroport John Wayne de Santa Ana à 9h06 heure locale. Il se dirigeait vers le Nord-Ouest, apparemment à la Mamba Sports Academy de Newbury Park – à environ 137 kilomètres – où Gianna devait disputer un match de basket.

L’hélicoptère s’est écrasé par temps brumeux au Nord-Ouest de Los Angeles. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel peu avant 09h37 au sujet de l’accident, qui avait provoqué un feu de broussailles sur une colline.

Selon le Los Angeles Times, citant une source policière, le manque de visibilité était tel que la police de Los Angeles a laissé au sol ses propres hélicoptères jusque dans l’après-midi, quand le ciel s’est enfin dégagé. « La situation météorologique ne répondait pas à nos normes minimales de vol », a déclaré au quotidien le porte-parole de la police, Josh Rubenstein.

Lors d’un échange avec un contrôleur aérien, enregistré quelques minutes avant le crash, il a été spécifié au pilote du Sikorsky S-76 (l’hélicoptère privé de Kobe Bryant) qu’il volait « trop bas » et que les radars ne pouvaient donc pas le détecter.

Le NTSB, l’agence américaine chargée de la sécurité dans les transports, a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l’enquête sur l’accident. « Notre équipe examinera l’historique du pilote et de l’équipage à bord, a déclaré Jennifer Homendy, du NTSB. Nous examinerons les dossiers d’entretien de l’hélicoptère. Nous examinerons les dossiers du propriétaire et de l’exploitant de l’hélicoptère et un certain nombre d’autres choses. »

Selon les données du flightradar24.com, un site de suivi des vols, l’hélicoptère de Kobe Bryant a décollé de l’aéroport John Wayne de Santa Ana à 9h06 heure locale. Il se dirigeait vers le Nord-Ouest, apparemment à la Mamba Sports Academy de Newbury Park – à environ 137 kilomètres – où Gianna devait disputer un match de basket.

L’hélicoptère s’est écrasé par temps brumeux au Nord-Ouest de Los Angeles. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel peu avant 09h37 au sujet de l’accident, qui avait provoqué un feu de broussailles sur une colline.

Selon le Los Angeles Times, citant une source policière, le manque de visibilité était tel que la police de Los Angeles a laissé au sol ses propres hélicoptères jusque dans l’après-midi, quand le ciel s’est enfin dégagé. « La situation météorologique ne répondait pas à nos normes minimales de vol », a déclaré au quotidien le porte-parole de la police, Josh Rubenstein.

Lors d’un échange avec un contrôleur aérien, enregistré quelques minutes avant le crash, il a été spécifié au pilote du Sikorsky S-76 (l’hélicoptère privé de Kobe Bryant) qu’il volait « trop bas » et que les radars ne pouvaient donc pas le détecter.

Le NTSB, l’agence américaine chargée de la sécurité dans les transports, a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l’enquête sur l’accident. « Notre équipe examinera l’historique du pilote et de l’équipage à bord, a déclaré Jennifer Homendy, du NTSB. Nous examinerons les dossiers d’entretien de l’hélicoptère. Nous examinerons les dossiers du propriétaire et de l’exploitant de l’hélicoptère et un certain nombre d’autres choses.