Légaliser le yamba : « Avis erroné et dangereux », selon Souleymane Téliko

0
72 views

La proposition de Seydi Gassama de légaliser le chanvre indien au Sénégal continue d’être contestée. Le président de l’Union des magistrats du Sénégal, Souleymane Téliko, prend le contre-pied du directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal.

La légalisation du chanvre indien

Pour  Souleymane  Téliko, « tenter de justifier la légalisation du chanvre indien par le fait que la répression a montré ses limites ou que par ce biais, l’Etat parviendrait à identifier et à mieux surveiller les consommateurs de cette drogue procède à mon avis d’un raisonnement erroné, dangereux et même pernicieux pour notre société ».

Les solutions

Le juge à la Cour d’appel de Thiès n’est pour que les méthodes qui ont fait des résultats dans d’autres pays  soient repris chez nous. »Les solutions qui ont fait leurs preuves ailleurs ne sont pas nécessairement applicables chez nous », analyste-t-il.

La proposition

Pour rappel, Seydi Gassama avait proposé la légalisation du chanvre indien. Pour le directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal, « les moyens que l’Etat mobilise pour éradiquer ce fléau et les résultats obtenus sont insignifiants. Il n’y a aucun Etat qui peut se glorifier d’avoir réussi dans cette lutte contre la drogue ».