Verdict Procès talibés enchaînés : Vers une logique d’apaisement social ?

0
118

Le verdict de l’affaire Serigne Daara et co-prévenus sera rendu, aujourd’hui mercredi, au Tribunal de Grande instance de Louga.

Réquisitoire du Procureur et indignation

Le Procureur  avait requis deux ans dont deux mois ferme contre Serigne Khadim Gueye et co-prévenus. Qui sont accusés d’enchaîner des talibés, dans une des écoles de Ndiagne-Mosquée, à Coki, région de Louga.

Et, les images de ces sévices avaient fini de faire le tour du monde et de la toile suscitant colère et indignation. Idem pour les images  de la mise à sac du Tribunal de grande instance de Louga par des vagues déferlantes. Suscitant ainsi un débat passionné et passionnant.

La voie pondérée du Khalife

Et, Serigne Mountakha, Khalife général des moutiers, d’élever la voix contre le traitement réservé au dossier des talibés et par ricochet contre les contempteurs de l’Islam confrérique, Et l’autorité de Touba avait réservé sa réponse après le verdict. Et si le statu quo demeure, un conclave avec ses pairs Khalifes sera convoqué afin de remettre un mémorandum au Gouvernement

Logique d’apaisement tous azimuts

Dans une logique d’apaisement, à la veille du procès, le Khalife de Touba a envoyé un de ses émissaires à Ndiagne pour éviter tout trouble à l’ordre public, quel que soit le verdict.

Dans cet ordre d’idées, le maire de Guet-Ardo dont les populations sont accusées par celles de Ndiagne d’avoir publié les photos des talibés enchaînés sur les réseaux sociaux, appelle à l’apaisement.

Ce souci d’apaisement trouvera-t-il écho favorable au tribunal de Grande instance de Louga ? Même si, lors du procès, tous les prévenus, reconnaissant les faits qui leur sont reprochés, disent avoir agi en ignorant la loi. Cette repentance cumulée aux sorties du Khalifes de Touba contribueront-elles à un dénouement heureux qui arrangerait toutes les parties ?

Nous vous tiendront au courant…!