Disparition récurrente de pêcheurs en mer : La Coapa plaide pour l’implication de tous

0
136

Les disparitions en mer de pêcheurs ont pris des proportions inquiétantes au regard du nombre de pertes en vies humaines.

 »Ce n’est pas souhaitable que les pêcheurs disparaissent ! Mais quand cela arrive, l’Etat a mis des moyens pour aller à leur recherche. Les pêcheurs font également la même chose. Ce qu’il y a lieu de faire, c’est de poursuivre la sensibilisation et de travailler en synergie avec l’ensemble de la population. Il ne s’agit pas seulement des pêcheurs : nous sommes tous interpelés et concernés », soutient Gaoussou Gueye, président de la Confédération Africaine des Organisations Professionnelles de Pêche artisanale (Coapa).

D’après lui, il faut également accentuer la communication à travers des campagnes de sensibilisation mais également, consulter les informations de la météo.

L’abondance et la variété des ressources halieutiques qui étaient une réalité dans les eaux sénégalaises changent intensément à cause des politiques de pêche inadaptées, de la surpêche industrielle et des mauvaises pratiques de pêche.

De ce fait, l’Etat doit voir comment organiser des concertations nationales sur cette question qui devient épineuse.

 »Il faudrait que l’Etat essaie de réfléchir par le biais du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, à créer un cadre de concertation pour réfléchir sur cette question et prendre des mesures draconiennes par rapport à cela. Parce qu’on ne peut pas continuer à perdre nos enfants ! Il faudrait que les organisations professionnelles de la pêche artisanale, la société civile et l’Etat s’assoient autour d’une table et essaient de trouver des pistes de solutions définitives  », indique Gaoussou Gueye.