Accusé de détournement, Moussa Sy brise enfin le silence

0
45 views

Des conseillers municipaux ont accusé le maire des Parcelles assainies, Moussa Sy, de détournement d’un montant de 200 millions de francs Cfa. En colère, Moussa Sy a enfin répondu à ses accusateurs et les défie aux élections locales prochaines.

« Je ne voulais accorder aucun crédit à ces quatre conseillers. Lundi passé on a fait le conseil municipal. Il y a 57 présents dont les quatre conseillers. On les a remis à leur place», a-t-il expliqué sur les ondes de la Rfm.

Il ajoute: « Trois jours après, une lettre auprès du préfet pour dénoncer le détournement d’une dizaine de millions. Ensuite revenir pour dire que les preuves ont été détruites. Et maintenant on nous parle d’enrichissement illicite. »

L’édile des Parcelles assainies de préciser, que la mairie qu’il dirige ne donne pas des bourses depuis qu’il est maire. « Ce qu’il y a, c’est des lettres d’accréditation des écoles privées qu’on délivre à des étudiants. Et depuis 2017 c’est une structure privée qui s’appelle OPES qui s’en occupe. Un centime du budget communal n’a pas été dépensé dans ces activités », dit-t-il.

Pour Moussa Sy, parler de détournement de deniers publics, d’enrichissement illicite c’est vraiment être «ignorant». Il parle même de «Charabia». Le maire demande à ses collègues d’avoir le courage de déposer leur candidature et de descendre sur le terrain.