Orpaillage : Teranga Gold Opérations aide l’Etat du Sénégal à réglementer le secteur

0
24 views

Pour mieux être en odeur de sainteté avec les populations autochtones, Teranga Gold Opérations a choisi la voie du dialogue social et de la concertation pour venir à bout du phénomène de l’orpaillage. La société a aussi renoncé à une part importante de ses permis d’exploration afin de permettre aux orpailleurs de bénéficier de certains sites de recherche.

Teranga Gold Opérations met bien en pratique sa responsabilité sociétale qui ne se limite pas seulement à pourvoir de l’emploi aux populations de Kédougou mais la société s’est même permise de renoncer à certains de ses sites dont elle détient un permis au profit des orpailleurs qui y exploitent traditionnellement l’or. Toutefois, cette marge de compréhension s’accompagne d’une prise en compte de la réglementation de l’orpaillage devenu une auberge espagnole attirant plusieurs nationalités de la sous région. Ce qui contribue à la dégradation de l’environnement et les communautés (pollution, dégradation des conditions sanitaires, augmentation des crimes et de la violence) créé préjudice au Gouvernement du Sénégal et aux acteurs miniers, qui bénéficient de droits exclusifs d’exploration et d’exploitation sur leurs permis miniers. Ainsi, pour venir à bout de ses objectifs, la société en synergie avec l’Etat du Sénégal, a décidé de jouer sa partition dans les limites de ses prérogatives. Elle a développé donc des activités génératrices de revenus, notamment dans le domaine agricole, pour palier à la perte de revenus issus de l’orpaillage. L’Etat du Sénégal a commencé à réglementer l’orpaillage, en mettant en place des cartes d’orpaillage permettant de recenser les orpailleurs et leur imposer des standards environnementaux et de sécurité. La mise en place de ces cartes a été accompagnée par la délimitation de couloirs d’orpaillage où cette activité est réglementée et autorisée. Malgré ces avancées, certains orpailleurs continuent d’opérer illégalement notamment dans le périmètre minier de SGO. Dans ce cas, le Gouvernement du Sénégal mène régulièrement des missions de fermeture de ces sites. Mais Teranga Gold ne cesse de veiller au grain toujours en étroite collaboration avec l’Etat du Sénégal.