Diourbel : CRD pour le Magal de Serigne Modou Moustapha Mbacké : le gouverneur Gorgui Mbaye mobilise tous les services pour la réussite.

0
58 views

Un conseil régional de développement (CRD) a été tenu ce jeudi sous la présidence du gouverneur Gorgui Mbaye pour les derniers réglages du Magal de Serigne Modou Moustapha Mbacké qui aura lieu le jeudi 19 Septembre 2019.Une forte délégation de Touba conduite par Serigne Ousmane Mbacké accompagné de Cheikh Thioro Mbacké et des membres de la famille de Darou Khoudouss  a fait l’exposé des attentes de la famille du premier khalif de Bamba pour la réussite du  » Grand Magal » traditionnellement organisé par la famille de Darou Khoudouss.
Le Gouverneur Gorgui Mbaye a rappelé les éventuelles difficultés auxquelles l’organisation peut être confrontée à savoir la pluie et des risques d’inondation de certaines zones, ce qui selon lui  » peut constituer une entrave à la bonne marche dés activités. »Raison pour laquelle des motos pompes et des hydrocureurs en nombre suffisant seront positionnés et prêts à agir en cas de besoin. Il est prévu une opération de nettoiement du quartier à trois jours du Magal. Trois postes avancés seront ouverts pour les besoins de la santé des populations.
Le Gouverneur rappellera aux forces de sécurité de faire preuve de plus de vigilance sur la route en cette période de recrudescence des accidents sur la route. Gorgui Mbaye rappellera que le Magal de Darou Khoudouss est un prélude de celui de Serigne Touba et un baromètre pour présager ce qui découlera de ce dernier. C’est pourquoi dira t-il  » si nous réussissons à maîtriser la situation, c’est sûr que le reste ne sera que pure formalité.
Qui est Serigne Modou Moustapha Mbacké ?
Serigne Modou Moustapha Mbacké est le fils de  Cheikh Ahmadou Bamba et de Sokhna Aminata Lo. Il est venu au monde en 1887 à Darou Salam.En 1927 après le rappel à Dieu de Serigne Touba, Serigne Modou Moustapha Mbacké héritera du Khilafat dans un contexte particulier, mais il arrivera à remobiliser les talibés. Ses immenses oeuvres dont la construction du chemin de fer, le transfert de Serigne Touba de Diourbel à Touba après son rappel à Dieu et tant d’autres actions , la mosquée de Touba ont rythmé sa vie qui reposait sur trois fondamentaux à savoir : travail, prière et formation. Son kalifat dura de 1927 à 1945 année de sa disparition et il sera remplacé par Serigne Fallou Mbacké.

ARTICLE: Thierno Diongue