CAN 2019 :LE RÊVE DES LIONS SE BRISE AUX PIEDS DES PYRAMIDES

0
42 views

Et pourtant tout le peuple sénégalais y croyait y compris nos ambassadeurs en terre égyptienne, les Lions de la Téranga.Comme en 2002, le Sénégal partait largement favori.
Face aux Fennecs d’Algerie, la rage de vaincre et de prendre une revanche se sont heurtés à une détermination farouche des Algériens qui du reste ont très bien préparé cette finale.
Dés la troisième minute de jeu, ils ont obtenu ce qu’ils cherchaient, aidés en celà par une défense sénégalaise qui cherchait ses repères. Une balle anodine, le capitaine CHEIKHOU KOUYATE pris de vitesse, Salif Sané qui couvre mal, le portier Gomis qui sort loin de ses camps alors que ses anges gardiens sont en lutte avec l’avant centre algérien, une frappe contrée qui fait mouche et la messe est dite car le Sénégal ne reviendra jamais hélas.
Bel Mahdi, en fin tacticien ne demandait pas mieux pour éclabousser toutes les velléités sénégalaises en engageant les protégés de Aliou Cissé dans un jeu où l’impact physique frisait la brutalité. Malheureusement le coach et ses joueurs n’ont pas pu ou si trouver la parade nécessaire pour faire déjouer  les algériens qui sont parvenus à couper les transmissions entre les lignes des sénégalais. C’est là où Kalidou Koulibaly a brillé par son absence car étant le seul en mesure de plonger des passes millimétrées dans le dos de la défense adverse.
Les Fennecs ont ils laissé délibérément le ballon aux sénégalais ou c’est une simple domination, en tout cas ils ont réussi à avoir empêché à Sadio Mané et à sa bande de se retrouver en position idéale de scorer, soit ils sont isolés sur les flancs où ils sont tout simplement déséquilibrés, parce que persuadés que les Sénégalais exploitent mal les balles arrêtées. Ils nous ont refait le coup de la deuxième journée de nos matchs de poule.
Les Lions n’ont pas démérité, ils ont joué le match de leur vie en faisant montre de cette envie de vaincre. Mais une finale ça se gagne, on ne l’a joue pas.Et nous avons manqué ce brin de lucidité qui devait nous permettre d’attaquer quand il le faut et comme il le faut. Si nous n’avons pas pu gagner ou égaliser c’est parce que les algériens ont très bien défendu en faisant preuve de discipline tactique défensive remarquable.
Les Lions méritent un accueil au la dimension de leur mérite. Il sont médaillés d’argent et vices champions d’Afrique, ils méritent les honneurs du peuple sénégalais même si nos espoirs se sont volatilisés au coup de sifflet de Aliou ALIOUM l’arbitre camerounais de la finale. Le peuple devait sortir jubiler pour remercier ses braves fils qui avaient tant envie de faire vibrer leurs compatriotes en débarquant à l’AIBD avec la coupe d’Afrique des Nations dans leurs valises. Ils n’ont pas démérité, ils sont tombés les armes à la main.
Comme l’avait fait le Président Abdoulaye Wade , qui avait ordonné à ce que les joueurs touchent la prime qui était promise en cas de victoire sur le Cameroun qui nous avons battu finalement 3-2 aux tirs au buts. Finalement, chaque joueur avait reçu 20 Millions. L’actuel président Son Excellence Monsieur Macky Sall doit pouvoir remettre aux joueurs la prime promise en cas de victoire.

ARTICLE: Thierno Diongue

SOURCE:siweul.net