Pikine-Guédiawaye : 946 candidats au Cfee sans état civil

0
46 views


Quelque  946 élèves inscrits en classe de Cm2 ne disposent pas d’acte de naissance à l’Inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye, indique l’inspecteur Gana Sène. Mais la situation est aujourd’hui régularisée, dit-il. Contacté par ‘’Seneweb’’, l’inspecteur a fait le point des candidats sans extrait de naissance.

«Pour ce qui concerne l’Inspection académique de Pikine-Guédiawaye, le  17 mai, on avait compté 946 candidats au Cfee et 151 au Bfem. Ce qui fait au total 1 097 candidats sans état civil. Mais la situation est régularisée», renseigne-t-il.

En effet, pour cette année, le ministère de l’Education a  donné l’instruction selon laquelle tout élève non-inscrit à l’état civil  doit passer l’examen du Cfee, pour qu’aucun enfant ne soit laissé en rade. Ce qui a été appliqué à Pikine-Guédiawaye.

 «Pour les candidats  qui n’ont pas d’acte de naissance, on les a enregistrés aux épreuves du Cfee  et de l’entrée en 6e comme candidats libres, en attendant que la procédure de l’obtention de l’acte  puisse aboutir d’ici le mois de juillet», rassure le responsable de l’Ia de Pikine-Guédiawaye.

La stratégie menée dans ce département pour régler la situation, c’est l’implication de certaines inspections de l’éducation et de la formation, avec l’appui de quelques partenaires, mais également des responsables d’école et parents d’élèves qui ont pris leur bâton de pèlerin pour éradiquer ce phénomène.

«La stratégie qu’on a mise en place au niveau de certaines inspections de l’éducation et de la formation, a été de travailler avec des partenaires. Par exemple, dans Guédiawaye,  on a travaillé avec l’Ong Pencum Ndakaru qui est en rapport avec les autorités administratives. On avait aussi convoqué des comités départementaux pour parler de ces cas. Il y a également l’Action éducative en milieu rural qui a été mise à contribution et qui a servi de relais entre les enfants et les tribunaux.  Autre stratégie, c’est que dans  chaque école, on a demandé aux directeurs et aux parents d’élèves d’élaborer des plans d’action pour l’établissement des actes de naissance. Ce qui a été un grand engagement de leur part», a expliqué l’inspecteur Gana Sène. 

S’agissant de ce Certificat de fin d’études élémentaires, le nombre de candidats à l’Inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye est de 31 251 répartis dans  119 centres.

Marie-Thérèse SAGNA (stagiaire)