Le beau témoignage de l’Algérien soufi Sidi Boumediene sur Serigne Touba

0
63 views

Abou Madiyana Chouainbou Al Andoulassi plus connu sous le nom de Sidy Boumediene pour les algériens, est un professeur et poète du soufisme, il est considéré un pôle du soufisme en Algérie et au Maghreb d’une manière en générale.

Fondateur de la principale source initiatique du soufisme du Maghreb et de l’Andalousie, il est le patron de la ville de Tlemcen Algérie.

Voici son témoignage sur le Serviteur éternel du prophète Mohammad psl, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacke Khadim Rassoul.

”Des palais vont apparaître demain aux yeux des gens et je n’assisterai pas à ce spectacle. Les palais seront remplis des livres Saints ( Xassaide), eux même plein de signes et d’idées. Il y aura toujours quelqu’un qui les apporterai ces livres malgré la fatigue, la poussière et la route.

Des palais ont été construit par Cheikh Ahmadou Bamba, on y trouve le soleil entouré de lune, je n’avais jamais vu auparavant lune ou soleil habitant des palais.

Des maisons où tombent les bénédictions et où les nobles s’effacent. Des maisons incomparables comme des jumeaux ou la brillante Sirius. Allez saluer ces palais et leur habitants et demeurez y au milieu des bienfaits circulez dans ces palais d’actes nobles.

Rendez visite au Cheikh, demandez sa bénédiction ne serait qu’une seule fois. Bénie soit cette Mosquée de Touba tant attendu. On a entendu dire que le Cheikh la souhaitait, Bénie soit cette Mosquée symbole du bien et du vertu et bénie soit son constructeur. Bénie soit le temps consacré pour sa construction.

Les hommes ont du mal à réaliser les pouvoirs que le Cheikh détient, si c’était possible nous l’aurions fait. Ces dons nul ne le posséde si ce n’est lui. Ses mains donnent aux fidèles ce qu’ils demandent. Dieu seul sait le bien qu’elles ont fait.

Autres fois le livre de Dieu était condamné à mourir, il lui a redonné la vie ne revivant lui même. Le Cheikh a pour objectif la vie future. Il est comparable à un étalon et aucun cheval ne peut rejoindre la poussière que soulèvent ses sabots.

Il est un privilège que le seigneur a accordé aux musulmans. Il est le soleil de la législation du prophète, le messager loyal, ennemi farouche de la corruption sur terre, ennemi des hors la loi.