Exclusivité : Aliou Sall Va Démissionner!

0
267 views

C’est une bombe. ReseauNews est en mesure d’affirmer, sauf retournement de situation, qu’Aliou Sall, maire de Guédiawaye et Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), va démissionner de son poste dans les jours qui viennent. D’après diverses sources, le frère cadet du président de la République consulte actuellement ses proches.

Et d’après elles, les avis sont divisés. Elles nous signalent que certains affidés de l’ancien journaliste rejettent catégoriquement l’idée de voir leur vache laitière quitter la juteuses CDC. Mais nos sources sont formelles. L’homme qui cristallise les rancœurs va tirer sa révérence, malgré les réticences et opposition de certains de ses proches.

Cette démission serait motivée par deux choses. La première est que Aliou Sall veut mettre à l’aise son grand-frère Macky Sall, président de la République. En effet, contrairement à ce que les gens croient, Aliou Sall ne veut pas être pour son frère, ce que Karim Wade était pour son père.

La deuxième est que le maire de Guédiawaye veut se mettre en retrait pour se concentrer à la bataille judiciaire qu’il a dit engager à Dakar et à Londres. Mais aussi, lancer un signal fort à l’opinion publique nationale et internationale qu’il est différent des acteurs politiques sénégalais qui n’ont pas la culture de la démission.

Panique au sommet de l’Etat

Interpellés sur ce qui a changé depuis l’éclatement de l’affaire en 2012 à aujourd’hui, au point d’entrainer la démission d’Aliou Sall, nos interlocuteurs soutiennent que « tant que l’affaire était traité par la presse nationale et les politiciens, cela n’avait pas un impact majeur dans l’opinion nationale et internationale. »

Mais l’irruption de la BBC, « qui est une institution dans le milieu de la presse a changé la donne », avouent nos confidents. Ce qui est vrai. Parce que malgré les révélations fracassantes de la presse nationale et les manifestations contre la mainmise de la famille du Président dans le pétrole et le gaz sénégalais, Aliou Sall n’a jamais daigné disserter sur le sujet.

Mais il a fallu juste que le média britannique publie une enquête pour le que tout puissant petit frère du Président organise une conférence de presse dans la foulée. Le lendemain, après la prière de Korité, c’est son frère, le chef de l’Etat qui prend la parole pour défendre son jeune frère. C’est incroyable. On se croirait dans un Royaume et non dans une République.

Et l’après-midi, c’est au tour de la Porte-parole du Gouvernement de donner une conférence de presse pour tenter maladroitement de laver à grand eau le protégé du locataire du Palais. Comme quoi la BBC a vraiment secoué le cocotier et la panique s’est emparée du sommet de l’Etat.

ReseauNews