Diourbel : 3eme jour Cours d’assises 2019 : une condamnation de travaux forcés à perpétuité pour assassinat, deux de quinze de travaux forcés et une à dix ans de travaux forcés pour trafic international de chanvre indien.

0
126 views

La Salle d’audience du tribunal de grande instance de Diourbel a refusé du monde tellement les affaires jugées avaient fini de retenir l’attention des populations de la région. Il s’agissait des affaires relatives au meurtre commis par  Babacar Faye qui avait tué d’un coup de pilon le jeune Modou Sene en septembre 2017  au quartier Thierno Kandji de Diourbel et de la rocambolesque prise de chanvre indien contenu dans des pneus à Mbacke. Chacune de ces deux affaires avait défrayé la chronique compte tenu de la gravité des faits.Pour le premier cité , le jeune Babacar Faye âgé de 19 ans avait tué froidement le jeune Modou Sene  son camarade d’âge et ami de surcroît en lui assénant des coups de pilon à la tête alors que ce dernier était entrain de dormir, pour une banale affaire de clé Usb qui les opposait.Le tribunal a qualifié ce meurtre de prémédité avec intention de tuer et a condamné à une peine de travaux forcés à perpétuité le jeune Babacar Faye.
Le second cas à la barre concernait quatre individus : Mourtalla Sow,Fallou Ndiaye apprentis -chauffeur , Khadim Thiam, chauffeur de camion et Sonhibou Sow alias Abo. Ces quatre individus sont poursuivis pour association de malfaiteurs et de trafic international de chanvre indien.Les faits ont eu lieu le 23 Avril 2017 quand les gendarmes de Colobane informent leurs homologues de Kael  de la présence d’un camion en provenance du Mali qui transporterait une importante quantité de chanvre indien.Arrive à hauteur de Kaffrine, Khadim Thiam sera interpelé par la gendarmerie qui ne parvient pas cependant à retrouver le chanvre et ce dernier reprendra le chemin pour Touba. Mais il sera poursuivi par les gendarmes qui ont obtenu cette fois-ci de plus amples détails y compris l’immatriculation du véhicule. Intimé de s’arrêter, Khadim Thiam a préféré cette fois-ci appuyer sur la pédale de l’accélérateur pour essayer de semer les gendarmes malgré les coups de feu tirés en l’air. Khadim forcera trois barrages de gendarmes , dont celui de Kael pour entrer à Mbacke. Malheureusement le camion va heurter un poteau qui l’immobilise et ainsi Khadim et Fallou Ndiaye vont prendre la poudre d’escampette mais seront vite rattrapés et menottés par les gendarmes. Apres fouille du camion les gendarmes trouveront deux pneus contenant chacun quatre vingt onze (91) paquets de deux (02) kilogrammes chacun soit une quantité totale de cent quatre vingt deux (182) kg de chanvre indien.Les gendarmes finiront par mettre la main sur Mourtalla Sow qui est le commanditaire , mais à la barre il nie en bloc être le propriétaire et qu’il ne se livre pas au commerce de chanvre. Son frère Sonhibou lui est en cavale. Le juge a lancé un mandat d’arrêt contre lui.Ce que Mourtalla Sow oublie c’est qu’il a deux de ses frères en détention à Dakar pour commerce de chanvre indien. Le tribunal a relaxé purement et simplement l’apprentit Fallou Ndiaye qui ne savait rien de ce qui se passait . Les trois à savoir  Mourtalla Sow, Sonhibou Sow et Khadim Thiam ont écopé de peines allant de  quinze ans de travaux forcés pour trafic international de chanvre indien pour les deux premiers et une amende de cinq millions ( 5millions) et de dix ans de travaux forcés pour trafic international de chanvre indien avec une amende de deux millions ( 2millions) pour le chauffeur Khadim  ainsi que la confiscation des deux véhicules et la quantité de chanvre saisie pour incinération .

ARTICLE: Thierno Amet DIONG

SOURCE:siweul.net