Réélection du Président Macky Sall : le peuple vous a fait confiance , il sera plus exigeant pour ce second mandat.

0
122 views

Partout dans le pays, la mouvance présidentielle est aux anges. Le candidat Macky Sall a été réélu à 58,27% dès le premier tour. C’est ce que les résultats provisoires ont révélé. C’est une victoire synonyme de confirmation du choix du peuple qui renouvelle sa confiance au président sortant. Mais il y a 41,73% des Sénégalais d’ici et de la diaspora qui ne partageaient pas la vision et la politique du Président Macky Sall et qui avaient porté leur choix sur les quatre autres candidats à savoir Idrissa Sureck, Ousmane Sonko, Madicke Niang et El Hadji Issa Sall.Que reprochaient  justement ces 41,73% de la population à Macky Sall ? C’est une évidence que ce message a été décodé par le pouvoir en place. Sera-t-il il tenu en compte? voilà toute la question.C’est vrai, personne ne peut aujourd’hui nier ou fermer les yeux sur les réalisations du Président Macky Sall lors de son septennat et là aussi il faut se poser cette question : etait-ce une priorité que d’avoir le TER ( Train Express Rural), l’Arena, l’autoroute « Illa Touba » etc…? Certains vous diront que non, les priorités sont ailleurs. Une infrastructure quelque soit sa nature est utile à des égards. Peut-être là où les Sénégalais semblent le plus être déçus c’est au niveau de la justice sociale . A tort ou à raison, ses adversaires politiques ont tout le temps décrié et condamné votre implication directe ou indirecte dans des dossiers judiciaires. Et aujourd’hui c’est devenu une exigence que la justice doit avoir plus d’indépendance vis-à-vis de l’exécutif. C’est justement à ce niveau que le président doit pousser ses efforts pour satisfaire cette demande élémentaire du peuple ,ce qui permettra de faire revenir la confiance à tous les niveaux.Au niveau du secteur éducatif, le président doit consentir des efforts supplémentaires pour régler la situation des enseignants , ce secteur comme celui de la santé ne doivent pas être négligés sous quelques prétextes que se soient. Danton ne disait-il pas  » après le pain l’éducation est le premier besoin du peuple »A monsieur Macky Sall, vous n’avez pas le droit de décevoir le peuple qui vous a réélu. Ceux qui concouraient comme vous aux suffrages des Sénégalais ne sont pas moins méritants. Il faudra que le président tienne compte de leurs suggestions et critiques. Aujourd’hui c’est quasiment une nécessité que le pouvoir et l’opposition se retrouvent autour de l’essentiel pour porter notre cher Sénégal vers les cimes de l’Emergence qui doit être aujourd’hui non seulement un slogan creux, mais véritablement un idéal, un but, une finalité pour ce Sénégal qui a toujours joué un rôle prépondérant dans la marche du monde malgré sa petite taille démographique.Le Président Macky Sall est le seul à devoir jouer ce rôle et de faciliter ce dialogue permanent entre tous les acteurs politiques. Le peuple sénégalais a fini de montrer sa grandeur et sa maturité politique. On avait prédit partout des bains de sang dans le pays,  nous avons vécu un calme relatif même si malheureusement, nous avons eu à dénombrer des morts à l’issue d’affrontements entre partisans politiques. Ce que tous les Sénégalais ont déploré et condamné. Tout le peuple s’incline devant la mémoire de ces victimes et prie pour le repos de leurs âmes. Le gaz, le pétrole et zircon doivent être exploités avec profit pour la création de richesses à même de permettre de donner des emplois aux jeunes, aux femmes, mais cela ne doit aucunement être une source conflictuelle entre les fils de ce pays, mais un tresor pour tous.Ainsi les étudiants pourront percevoir leurs bourses à temps, les paysans d’avoir des semences certifiées et des intrants, de pouvoir vendre leurs récoltes, de réhabiliter le réseau du chemin de fer, de construire plus d’ écoles et d’hôpitaux, de stades, de résorber drastiquement le chômage des jeunes, de construire des usines, d’augmenter les routes ou pistes de production, j’en oublie certainement d’autres préoccupations des populations,mais voilà ce qu’on attend de vous monsieur le Président de la République durant les cinq années de votre second mandat.J’ose espérer que vous n’allez pas oublier ce dont pourquoi 58,27% des Sénégalais vous ont renouvelé leur confiance .


Thierno Amet DIONG

Surveillant Général au GEM Ex CEMT de Diourbel