Pour Salvini, « en Italie on en a déjà accueilli, et dépensé, et même de trop »

0
60 views

Les 47 migrants secourus il y a dix jours en Méditerranée par un navire de l’ONG allemande Sea-Watch et bloqués en face de l’Italie, pourront débarquer s’ils partent en Allemagne ou aux Pays-Bas, a déclaré mardi le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini. « Débarquement des migrants ? Uniquement s’ils prennent la route des Pays-Bas, dont le bateau Sea-Watch a pris le pavillon, ou de l’Allemagne pays d’origine de l’ONG », a déclaré sur son compte Twitter celui qui est aussi vice-Premier ministre et patron de la Ligue (extrême-droite).

« En Italie on en a déjà accueilli, et dépensé, et même de trop ». Le gouvernement néerlandais a toutefois averti lundi qu’il n’accueillerait pas ces 47 migrants. Ces migrants partis de Libye ont été secourus le 19 janvier. L’Italie a autorisé le navire à s’abriter du mauvais temps le long des côtes siciliennes mais, comme Malte ou la Tunisie, leur refuse de débarquer.

Auteur: 7sur7.be