Conseil Constitutionnel : Un impressionnant dispositif sécuritaire attend les partisans de Karim et de Khalifa

0
83 views

C’est ce lundi que les mandataires de Karim Wade vont procéder au dépôt de la candidature du fils de Me Wade. Aussi, les camarades de Khalifa Sall vont passer au Conseil constitutionnel pour déposer l’acte de candidature de l’ancien maire de Dakar. Pour parer à toute éventualité, le dispositif sécuritaire a été renforcé au siège dudit Conseil.

La gendarmerie nationale, qui a accru sa présence sur les lieux, veille au grain, derrière des barrières installées tout au long de la ruelle qui longe le siège des « 7 Sages ».

Ici, les entrées et les sorties sont bien surveillées. Les vérifications sont systématiques. Toutefois, il est hors de question de franchir la porte de l’immeuble. Ce « privilège » n’est accordé qu’aux mandataires des différents candidats à la présidentielle.

« Pardon Monsieur ; ici, l’accès est interdit », ordonne un gendarme sur un ton ferme. Les reporters faisant le pied de grue sont parqués à une vingtaine de mètres de l’institution.

Aujourd’hui, à 16 h, les mandataires de Khalifa Sall et de Karim Wade vont déposer les dossiers de candidature de leurs mentors respectifs. Des candidatures compromises.

L’appel du Parti démocratique sénégalais (Pds) demandant à ses militants de se rendre au Conseil constitutionnel est donc bien pris au sérieux. Le nombre impressionnant de voitures de gendarmerie dans le secteur en dit long.