Le juge S. Téliko : Il y a « une certaine rapidité dans le traitement de l’affaire Khalifa Sall… »

0
174 views

Le président de l’Union des magistrats du Sénégal, Souleymane Téliko, est monté au créneau pour recadrer le ministre de la Justice Ismaila Madior Fall, après que ce dernier ait déclaré invalide les candidatures de Karim Wade et Khalifa Sall, à la Présidentielle 2019.

« Il appartient exclusivement au Conseil constitutionnel de se prononcer sur la recevabilité ou non d’un candidat. Il n’appartient ni à un ministre de la Justice ni à une quelconque autre autorité politique de se prononcer sur la recevabilité d’une candidature. Quiconque le fait est en flagrante violation des règles qui régissent la Justice et, en particulier de l’indépendance de la justice », affirme le juge Téliko.

Le président de l’Union des magistrats poursuit en rebondissant sur le procès en appel de Khalifa Sall. « Une certaine rapidité dans le traitement de l’affaire Khalifa Sall, qui a été enrôlée par la Cour suprême pour être vidée à partir du 20 décembre 2018 », rapporte pressafrik.com.