Macky égratigne Wade et se défoule sur Sonko

0
118 views

La présentation de son livre « Le Sénégal au cœur », cet après-midi, a été un prétexte pour le Président Macky Sall de s’en prendre à ses adversaires. Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko ont été les cibles principales du chef de l’État.

D’ailleurs, la publication de cet ouvrage répond en partie à un besoin de porter la réplique à Abdoulaye Wade.

L’ancien Président avait déclaré que Macky Sall appartenait à une caste et que ses parents sont des anthropophages qui ont été chassés de leur village dans le Fouta. Des propos qualifiés de « nauséabondes » par le chef de l’État dans son livre. Qui ne s’est pas contenté de cette réponse.

Ce mardi, il a ajouté une couche. « Le temps est venu de parler de moi. On a voulu me présenter pour ce que je ne suis pas pour des raisons politiques. Des propos qui n’ont d’égal que la haine, la volonté de détruire », s’insurge-t-il.

Macky Sall ajoute : « Je suis issu d’une lignée guerrière. Il faut aller au Fouta pour le savoir ». Le fils de Fatick invite les gens à aller à la source, au lieu de rester à Dakar et prétendre connaitre les personnalités publiques. Et comme s’il savait lui aussi des choses assez sensibles sur ses adversaires, Le chef de l’État lance : « Si on devait parler de l’histoire, tout le monde ne serait pas à l’aise ».

Le patron de l’exécutif déclare n’avoir pas écrit son livre pour instaurer une polémique. Raison pour laquelle, dit-il, il n’est pas entré dans certains détails. Il se défend d’ailleurs d’avoir attaqué Idrissa Seck lorsqu’il dit qu’il a un penchant autoritaire. « Ce que je dis, ce sont des faits », précise-t-il.

« On dit n’importe quoi sur le pétrole et le gaz »
Cependant Macky Sall s’est défoulé sur Ousmane Sonko, auteur d’un livre sur le pétrole et le gaz. Le chef de l’État l’accuse d’avoir voulu empester le débat sur les ressources naturelles par l’intox et des affirmations gratuites.

« On dit n’importe quoi sur le pétrole et le gaz, assure-t-il. Comment peut-on dire que le Sénégal a perdu 90 milliards à 100 milliards ? Cela veut dire qu’on ne comprend rien et on n’a pas la modestie de se documenter. »