«Nous n’accepterons pas qu’on nous prenne notre dignité»

0
73 views

La Cellule de base du palais de Justice Lat-Dior de Dakar a observé un arrêt temporaire de travail, ce matin, pour montrer son mécontentement et sa frustration, suite aux agissements «peu orthodoxe» du gouvernement du Sénégal. Car, selon le porte-parole du jour, le greffier Pape Mor Mbaye, «le gouvernement n’a jamais respecté les engagements qu’il avait pris, allant dans le sens de l’amélioration des conditions de travail du personnel de la justice».

Selon lui, après 18 jours de grève, le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) avait mis fin à ses mots d’ordre, suite aux engagements pris par le président Macky Sall et son gouvernement. Au lieu de respecter ses engagements, la Cellule de base du palais de Justice estime avoir constaté «des actions qui sont comme de pures provocations» de la part du gouvernement. En effet, «le mois dernier, nos fonds ont connu une dégringolade inédite, car nous avons été délestés de plus de la moitié».

Cependant, Me Mbaye indique qu’ils n’excluent pas de reprendre leur mot d’ordre de grève qui peut être illimité, si l’autorité campe sur sa position. Parce qu’on peut tout leur faire, mais «nous n’accepterons pas qu’on nous prenne notre dignité», a-t-il martelé. Il ajoute : «Nous nous demandons qu’elle image ils veulent donner aux Sénégalais. C’est un précédent dangereux. Que les plus hautes autorités du pays prennent des engagements et ne les respecte pas, il y va de la crédibilité même de nos institutions.»